À la Une

Plaidoyer pour une structuration et une professionnalisation de la filière sel

(APS) – La cheffe de mission du projet ‘’Emploi sel’’ de l’Agence allemande de la coopération internationale (GIZ), Asma Hadj Mabrouk, a estimé qu’il faut travailler à la structuration et à la professionnalisation des acteurs de cette filière sel pour améliorer le système de gestion dans les différentes structures.

‘’Il y a vraiment un manque de structuration et de professionnalisation de la filière sel au Sénégal. C’est pour cette raison que la GIZ vise à améliorer le système de gestion des Petites et moyennes entreprises (PME), entreprises, coopératives, Groupements d’intérêts économiques (GIE) pour les pousser à satisfaire les besoins de leurs clients’’, a-t-elle expliqué.

Elle estime qu’il y a un ‘’grand gap’’ entre les besoins de la clientèle et ce que les producteurs et autres fournisseurs de sel puissent offrir. D’où, selon elle, la nécessité de travailler sur le dialogue de filières entre les différents acteurs pour rapprocher les acheteurs et les producteurs de sel pour qu’ils puissent travailler ensemble, en harmonie.

Ce projet ‘’Emplois sel’’, qui vise à améliorer l’écosystème des affaires des acteurs de la filière sel, est mis en œuvre par le groupe allemand de consulting, GFA, et son partenaire UniverSel, dans le cadre du programme ‘’Invest for Jobs au Sénégal’’. Il est financé par la République fédérale d’Allemagne à travers le GIZ.

Mme Mabrouk s’exprimait, mardi, lors d’une visite de terrain dans les champs de sel des sociétés ‘’Le comptoir du sel’’ et ‘’Le marais salants’’ à Sing-Sing de l’entrepreneure-productrice Awa Sarr Rivet, en compagnie des producteurs des régions de Fatick, Kaffrine et Kaolack, ainsi de la région de Guérande.

‘’D’après nos études de marché que nous avons développées aux mois d’avril et mai 2022, nous avons trouvé que la filière sel a besoin d’une grande assistance technique et la structuration et la professionnalisation de la chaîne de valeur sel a besoin d’un coup de pouce, parce que le potentiel du marché et de développement de cette filière sont très importants’’, a-t-elle dit.

Le Sénégal étant le premier producteur de sel en Afrique de l’Ouest, Asma Hadj Mabrouk pense qu’il faut pousser les acteurs de la filière sel en adaptant certaines techniques de production au contexte sénégalais afin qu’ils puissent produire du sel de qualité, selon les techniques de Guérande, pour satisfaire les marchés national, régional et international.

‘’Du fait de ses potentialités nutritives, nous travaillons avec tous les acteurs de la filière comme, par exemple Nutrition international’s, le CNDN, l’UNESCO…, pour qu’on puisse traiter cette problématique et parler de l’importance de l’iodation du sel’’, a assuré Asma Hadj Mabrouk.

Le projet dont elle est la cheffe de mission projette de créer 500 nouveaux emplois d’ici à octobre 2023 dans la filière sel et améliorer les conditions de travail de 1500 employés de ce secteur, en mettant l’accent sur le rôle des femmes et des jeunes et de former 800 employés.

Ces initiatives ciblent Kaffrine, Kaolack, Fatick et Lac Rose, a-t-elle précisé, saluant l’engagement de ‘‘tous les acteurs’’ notamment les services de l’Etat du Sénégal, les organismes d’appui étatiques et non étatiques, dans une démarche ‘’100%’’ participative.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
RTP Live> Link RTP Slot Gacor Pragmatic Tertinggi Hari Ini Resmi! Hari Ini Ada Slot Gacor Terbaru Pragmatic Play SBOBET: Daftar & Login Situs Agen Judi Bola SBOBET88 https://anakdajal.tilley.com/products/daftar-slot777-gacor/