À la UneActualitésAlimentationsanté

Au Sénégal, les produits Cerelac et Nido de Nestlé sont dangereux pour les bébés (Rapport)

Nestlé ne vendrait pas les mêmes produits partout dans le monde. En Suisse où se trouve son siège et dans plusieurs pays européens, les produits destinés aux bébés allant jusqu’à 3 ans tel Cerelac et Nido ne contiennent pas de sucres ajoutés.

Dans les pays du Sud, il en est autrement, et le Sénégal fait partie des pays avec le volume le plus élevé de sucres ajoutés à un produit.

Dans un tableau publié par Public Eye, le Sucre ajouté par portion dans les produits Cerelac est de 7,3g aux Philippines, 6,8g au Nigeria. Et le Sénégal qui arrive en troisième position enregistre 5,9g de sucre ajouté dans les produits Cerelac

Pour les produits Nido, le Sénégal enregistre 0,6g de sucre ajouté par portion.

Le rapport souligne que l’OMS prône l’élimination des sucres ajoutés dans les produits destinés aux bébés car cela favoriserait l’obésité, le développement des maladies chroniques, cardiovasculaires…

« L’obésité infantile a été multipliée par dix durant les quatre dernières décennies, selon l’agence onusienne, qui estime à 39  millions le nombre d’enfants de moins de 5 ans en surpoids ou obèses. La grande majorité d’entre eux vivent dans des pays à revenu faible ou intermédiaire. »

L’ajout du sucre aux aliments pour bébés est autorisé dans beaucoup de pays. Cette législation s’appuie sur le « Codex Alimentarius, un recueil de normes internationales développé par une commission intergouvernementale basée à Rome. »

« Ces normes […] tolèrent le sucre ajouté dans les aliments pour bébés à des limites définies pour chaque type de produits – jusqu’à 20 % dans les céréales infantiles », indique le document.

L’Organisation mondiale de la santé est en désaccord totale avec ces normes à cause des risques de santé énumérés plus haut dans ce texte.

Un autre point du rapport pointe le « marketing agressif » de Nestlé qui utilise la sensibilité des mamans pour rendre plus attractif leur produit.

Le groupe promeut ses céréales comme sains et riches en nutriments bon pour le développement de l’enfant sans tenir en compte le sucre ajouté.

Des experts médicaux dépêchés sur les canaux en ligne de Nido et Cerelac pour débattre des bons nutriments pour bébés, même si les produits de la marque ne sont pas directement promus, laissent penser que « les allégations de Nestlé en matière de santé et de nutrition sont scientifiquement prouvées.

Des actionnaires du groupe Nestlé, constitués en coalition, ont proposé une modification des statuts pour que l’entreprise augmente la proportion d’aliments bons pour la santé dans sa gamme de produits. Et par la même occasion diminuer la part des produits malsains. Notamment trop gras ou trop sucrés. C’est en ce sens, entre autres, qu’une résolution a été proposée. Cette résolution soutenue par des actionnaires a cependant été rejeté à 87,88% des voix, rapporte la Radio Télévision Suisse (RTS).

Le Conseil d’administration a avancé les motifs suivants pour rejeter la résolution : Favorise la concurrence, affaiblit l’entreprise et n’a pas de bénéfice sur la santé publique.

 

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
RTP Live> Link RTP Slot Gacor Pragmatic Tertinggi Hari Ini Resmi! Hari Ini Ada Slot Gacor Terbaru Pragmatic Play SBOBET: Daftar & Login Situs Agen Judi Bola SBOBET88 https://anakdajal.tilley.com/products/daftar-slot777-gacor/