À la UneActualitésPolitique

ABDOU MBOW, DÉPUTÉ DE BBY «Je ne vois pas en quoi les leaders de Yewwi doivent crier au complot»

Les sorties des alliés d’Ousmane Sonko, avant-hier, pour lui exprimer leur soutien ont outré Abdou Mbow. Celui-ci, dans une déclaration, a pesté contre la conférence des leaders de la coalition Yewwi Askan Wi du fait de leur discours qu’il trouve menaçant. «Ce qui est important et ce qui se passe, c’est le cours normal des choses. Quelqu’un a été accusé par une citoyenne. La justice l’a convoqué pour l’entendre dans le fond du dossier, particulièrement, le juge d’instruction. Attendons, ce qui sortira de cela. Et je pense que c’est ainsi que ça doit se passer dans un pays de droit. Quand quelqu’un est accusé, la justice doit le convoquer pour l’entendre. Maintenant, je ne vois pas en quoi les leaders de Yewwi doivent crier au complot ou à la machination politique, en étant dans la menace, dans l’intimidation», s’est interrogé M. Mbow.
Pour lui, ces menaces ne passeront pas. Ça ne passera pas, parce que force restera à la loi, comme les autorités l’ont dit. Aujourd’hui, Ousmane Sonko est en train de répondre tranquillement à la justice. Donc, je pense qu’il n’y a pas de quoi fouetter un chat par rapport à cette procédure normale. La justice est en train de faire son travail. Il y a le temps de la justice et le temps de la politique. Quand ils veulent faire de la politique, ils attendent le moment venu. C’est pourquoi hier (ndlr : avant-hier mercredi) les leaders de Benno se sont prononcés, non seulement pour appeler au calme mais aussi demander à la justice de faire son travail et de répondre aux accusations politiques qui n’ont aucun fondement».
Député, membre de la mouvance présidentielle, il a rappelé à Sonko et Cie que des leaders politiques l’ont déjà précédé devant le juge. «Khalifa Sall, Karim Wade … toutes ces personnes ont eu maille à partir avec la justice. Elle a fait son travail, les a condamnés et les charges ont été là. Et les gens se sont prononcés parce que la justice a été donnée au nom du peuple sénégalais. Mais, ça n’a absolument rien à voir. Cette affaire est une affaire strictement privée. C’est une citoyenne qui a accusé quelqu’un de viol et de menace de mort. Un citoyen reste un citoyen. Il n’y a pas de citoyen ordinaire ou autre. Et personne n’est au-dessus des lois et règlements de ce pays. Donc, quand quelqu’un est accusé, il doit répondre». Maintenant, ajoute-t-il, «ce n’est pas parce qu’on est un leader politique que l’on n’est pas justiciable. Il est dans son rôle de faire un message à ses militants et sympathisants. Ce qui est constant est que l’Etat prendra toutes les dispositions pour que les choses se passent normalement et que les citoyennes et citoyens vaquent librement à leurs occupations», rassure le parlementaire.
Diasporanews.net

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
RTP Live> Link RTP Slot Gacor Pragmatic Tertinggi Hari Ini Resmi! Hari Ini Ada Slot Gacor Terbaru Pragmatic Play SBOBET: Daftar & Login Situs Agen Judi Bola SBOBET88 https://anakdajal.tilley.com/products/daftar-slot777-gacor/