Société

Trafic De Faux Billets De Banque : Prés De Deux Milliards De FCFA Saisis à Thiès

La direction de l’information et des relations publiques des armées (Dirpa) a annoncé que les agents du Bureau des Investigations financières et de Lutte contre les Trafics illicites (Bitis) de la Direction des Enquêtes douanières ont saisi deux (02) milliards de FCFA en faux billets. Selon toujours le communiqué de la Dirpa, trois faussaires ont arrêtés dans le cadre de cette affaire.

« A la suite de l’exploitation d’un faisceau de renseignements et d’une opération d’infiltration minutieusement organisée, les agents du BITIS se sont rendus, ce samedi 18 mars 2023, au domicile d’un membre présumé d’un réseau de faussaires situé à la Cité ouvrière de Thiès. Une fois sur les lieux, les éléments ont réussi à arrêter une transaction portant sur 02 milliards en billets noirs et procéder ensuite à l’interpellation de trois individus visiblement impliqués dans l’opération de faux monnayage », explique le document.

La même source souligne que les billets noirs saisis étaient composés de coupures de 200, 100 et 50 Euros soigneusement rangés dans trois (3) colis protégés par du ruban adhésif. Les premiers éléments de l’enquête ont révélé que le présumé cerveau de l’opération demeurant à Mboro avait été approché par un de ses contacts en quête de billets noirs pour le compte d’un autre individu basé à l’étranger.

« Pour satisfaire la demande, il s’est attaché les services du propriétaire du domicile où la transaction allait avoir lieu n’eût été l’intervention des agents du BITIS. Il est établi que ce dernier a préfinancé l’opération de fabrication des billets noirs en mettant à disposition les ressources financières et la logistique nécessaire. Les trois individus interpelés sont placés en garde à vue », renseigne la Dirpa.

Pour rappel, le Bitis est créé en 2021 dans le cadre de la réorganisation des services de la Direction générale des Douanes. Cela traduit la volonté claire et ferme des autorités douanières de combattre et de réprimer davantage toutes les formes de trafics notamment le faux monnayage.

La Direction générale des Douanes rappelle aux populations que le faux monnayage et les atteintes aux signes monétaires ont des effets néfastes sur la stabilité économique et sont très sévèrement réprimées par les lois nationales.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page