À la UneActualitésSociété

Trois membres d’un réseaux transfrontalier de recrutement de migrants arrêtés à Keur Ayib

Selon l’Aps, trois membres d' »un vaste réseau transfrontalier de recrutement de migrants clandestins » ont été arrêtés à Keur Ayib situé dans la région de Kaolack.

Ils ont été conduits, ce vendredi, au parquet du tribunal de grande instance de Kaolack pour les faits présumés d’association de malfaiteurs, d’escroquerie et de tentative de trafic de migrants. L’un des prévenus, un ressortissant gambien, était chargé de recruter des migrants au profit d’une bande de trafiquants.

Interpellé par le commissariat spécial de police de Keur Ayib, près de la frontière du Sénégal avec la Gambie, il a dit aux enquêteurs qu’il agissait en liaison avec d’autres personnes, dont un homme de 57 ans. En possession de 21 millions de francs CFA au moment de son interpellation, le ressortissant gambien âgé de 29 ans a déclaré que l’argent avait été collecté des mains de 21 candidats à la migration clandestine.

Ces derniers devaient être conduits par voie maritime aux îles Canaries (Espagne), a-t-il dit aux enquêteurs en présentant l’un de ses partenaires comme ‘’le principal organisateur’’ du réseau. L’un des hommes dont le mis en cause a cité les noms a reconnu que les 21 millions devaient transiter par lui-même avant de parvenir aux autres membres du groupe.

L’argent est mis sous scellés et mis à la disposition du parquet de Kaolack, dont le procureur est favorable à l’ouverture d’une information judiciaire en vue de l’identification et de l’arrestation des autres membres du réseau.

Le procureur a prévu de prendre cette mesure pour que les présumées victimes de ces ‘’recruteurs’’ de migrants, dont certaines ont été identifiées, puissent également demander réparation du préjudice financier subi.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page